top of page

HERE AND ELSEWHERE

January 26, 2023, Paris, France


"This Thursday, it is bitterly cold, the police vans have left the neighborhood at last. Everything seems calm outside. Inside, a crowd of people throng in the CEDRE’s main space. It is the day when birthdays and « good news » are celebrated : one person has been recognized as an asylum seeker.


On the table, colourful small landscapes are drawn on slides : flowers grow on the trees, birds fly over the sea, amongst them is a face. Along the table, a house is built, then attacked by a plasticine giant who afterwards settles in with his breakfast. Wooden or brick towers rise up, sometimes rather unstable. Even the animals climb on one another’s backs to make a sort of totem pole balanced on an elephant’s back.


Some of these towers collapse amongst laughter, and it becomes a game. Then a forest of words grows round the elephant, and other animals with the words « FORCE » « CALM » »HOPE » « WALK » « SMILE » which in turn lead to thoughts : « Hope makes me want to keep going », « This life is strange. It is here and elsewhere »."


Words : Muriel Bucher, trainee with Art Refuge


Ce jeudi, le froid est vif, les voitures de police ont enfin quitté les alentours. Tout semble calme dehors. A l’intérieur, les personnes se pressent dans la grande salle du CEDRE. C'est le jour des anniversaires et de bonnes nouvelles : quelqu'un a obtenu son statut de demandeur d’asile.


À la table, de tout petits paysages plein de couleur sont bientôt dessinés sur des diapositives : des fleurs poussent sous les arbres, des oiseaux dans le ciel survolent la mer et parmi eux, un visage. Plus loin, une maison est construite puis prise d'assaut par un géant de pâte à modeler qui s'installe là avec son déjeuner. Des tours de bois et de briques s’élèvent, parfois dans un équilibre incertain. Même les animaux se haussent les uns sur les autres dans une sorte de totem équilibriste sur le dos d'un éléphant. Quelques unes des tours finissent par s’effondrer dans les rires et cela devient un jeu. Puis, une forêt de mots et de phrases se dresse autour de l'éléphant qui emmène avec lui d'autres animaux aux mots "FORCE", "CALM", "HOPE", "MARCHER" et "SOURIRE" et fait naître des pensées : "Hope me donne envie de continuer à avancer", "Étrange est cette vie. Elle est quelque part ici ou ailleurs".




11 views0 comments

Recent Posts

See All

Commentaires


bottom of page